Acuitis - Franchise Optique et Audioprothésiste

Acuitis : Éthique et professionnalisme à l’honneur

A tout juste 26 ans, Flora Teghunian est audioprothésiste depuis trois ans dans la Maison Acuitis de Nice. Au sein de l’enseigne fondée par Daniel Abittan, qui lui offre une grande liberté dans sa pratique quotidienne, elle a trouvé un
équilibre professionnel qui rejoint ses valeurs et sa vision du métier.

Lorsque Flora Teghunian évoque ses débuts chez Acuitis, l’enthousiasme est palpable : « Quand j’ai commencé à travailler chez eux, je me suis immédiatement sentie très
à l’aise. Je pense que c’est dû à l’esprit de famille très présent et au fait de se sentir très entourée, tout en ayant une grande liberté au quotidien. C’est important d’insister sur ce point car ce n’est pas quelque chose que l’on retrouve partout !» . La jeune femme de 26 ans, audioprothésiste dans la Maison Acuitis de Nice, l’affirme sans détour : elle a trouvé son équilibre au sein de l’enseigne fondée il y a plus de dix ans par Daniel Abittan et son fils Jonathan.
Diplômée de l’École de Lyon en 2015, elle fait ses premières armes chez un audioprothésiste indépendant en Guadeloupe, avant de rentrer en Métropole fin 2016 pour chercher du travailà Nice : « Je me suis renseignée sur toutes les enseignes présentes dans le secteur, mais Acuitis m’attirait déjà. Je suis passée plusieurs fois devant la Maison de Nice Cap 3000 en me disant que l’enseigne était vraiment majestueuse, à la fois très sobre, très épurée et très distinguée. J’ai vraiment trouvé qu’on ressentait l’effet « Waouh » escompté. J’ai donc d’abord été attirée visuellement, mais, après avoir approfondi mes recherches, j’ai compris que les valeurs d’Acuitis correspondaient aux miennes ».

POLYVALENCE ET LIBERTÉ DANS LE TRAVAIL

 

Quelques entretiens plus tard, elle intègre donc la Maison niçoise dirigée par l’opticienne Coralie Malterre. « J’y suis depuis début 2017 et j’y suis très bien, confie-t-elle. Mon but n’était pas d’être indépendante au sens strict du terme, mais d’être indépendante dans mes choix et ma façon de travailler, une liberté qu’offre Acuitis ». Rapidement, la jeune audioprothésiste gère tout de A à Z, de la réception de l’invité, en passant par le choix et la commande des appareils, jusqu’à la demande de prise en charge. C’est précisément cette polyvalence qui lui plaît : « Je ne suis pas uniquement cantonnée à l’aspect technique, je touche à tout, ce qui évite la monotonie. Cette vision, Acuitis est l’une des seules enseignes à la proposer ».
Autre spécificité de l’enseigne, la synergie qu’elle a créée entre l’audioprothèse et l’optique. Les frontières entre les deux mondes n’existent pas et les collaborateurs peuvent passer de l’un à l’autre. Si Flora ne vend pas de lunettes de vue, elle a été formée en interne à naviguer entre ces deux mondes, comme tous ses collègues, qu’ils soient opticiens ou audioprothésistes. « L’ADN d’Acuitis, c’est la haute qualité à un prix vraiment doux. Cet ADN est commun à nos deux métiers, il est donc naturel pour nous de parler des matériaux, des matières nobles, etc., en audition comme en optique. C’est très enrichissant car nous nous imprégnons encore plus de la philosophie de notre enseigne ».

UNE QUALITÉ ACCESSIBLE AU PLUS GRAND NOMBRE

 

Chez Acuitis, les valeurs et la philosophie maison passent aussi par le vocabulaire utilisé : on ne parle pas d’un magasin ni d’un centre d’audioprothèse mais d’une « maison », dans laquelle les clients sont des « invités » et les collaborateurs des « ambassadeurs ». « C’est cela aussi l’ADN d’Acuitis : nous faisons partie d’une grande famille et, à ce titre, nous sommes les ambassadeurs de la marque. Car Acuitis est avant tout une marque, et une marque de qualité, accessible au plus grand nombre, détaille Flora. Les prix sont encadrés et fixés pour être les plus justes possible. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles j’ai toujours refusé de travailler chez un discounter, avec des prix cassés, au détriment de la qualité du service proposé. Cela ne correspond pas du tout à mes
valeurs personnelles et professionnelles ». Ces valeurs, Flora Teghunian les a justement trouvées chez Acuitis, et pas uniquement dans la prise en charge des invités. Les collaborateurs profitent eux aussi d’un cadre de travail convivial et professionnel, pensé pour leur confort au quotidien. Tout est organisé pour qu’ils s’y sentent bien et aient du plaisir à venir travailler dans leur Maison. « C’est quelque chose que les invités qui entrent dans la Maison ressentent : si nous nous sentons bien au travail, tout le reste se mettra en place naturellement pour leur bénéfice », résume la jeune audioprothésiste.

 

SATISFAIRE L’INVITÉ, QUEL QU’EN SOIT LE COÛT

 

Donner le meilleur pour répondre aux attentes de ses invités est le coeur de la philosophie d’Acuitis. Flora se souvient d’une citation de Daniel Abittan, inscrite dans la salle de convivialité de la Maison niçoise, qui l’a profondément marquée et résume à ses yeux parfaitement les valeurs de l’enseigne : « Je vous donne tous les droits pour satisfaire nos invités, quel qu’en soit le coût et sans demander la permission à quiconque ». « L’invité est au coeur de tout le process, confirme-t-elle. Peu importe le problème rencontré ou la demande, notre priorité
sera de tout mettre en oeuvre pour le satisfaire, afin qu’il sorte de notre Maison avec le sourire et la prise en charge adaptée ». Cette approche permet à Acuitis de trouver l’équilibre idéal entre la satisfaction clientèle et le développement de l’activité de la Maison, sans perdre de vue la raison d’être du métier d’audioprothésiste : « Dans notre profession, tout devrait toujours tourner autour de ces préoccupations, poursuit Flora. Notre métier est avant tout d’être un professionnel de santé qui travaille sur la réhabilitation auditive. Le fait qu’Acuitis mette l’accent sur l’aspect santé et paramédical est donc primordial ».

DES COLLABORATEURS ACCOMPAGNÉS

 

Pour atteindre ces objectifs, l’enseigne accorde une grande attention à la formation de ses collaborateurs, notamment au moment de leur intégration. Quand Flora a été recrutée à Nice, un audioprothésiste volant était présent pour l’accompagner et lui présenter les différents process. En parallèle, Sabrina Volto, l’une de ses collègues opticienne, l’a épaulée, n’hésitant pas à se joindre à elle dans les cabines Biophone pour l’aider à s’imprégner des process propres à Acuitis. « Encore une fois, il y a vraiment eu ce côté famille, ce lien de solidarité entre les ambassadeurs et cette volonté d’unité entre l’optique et l’audition. Sabrina m’a vraiment prise sous son aile et j’ai pu compter sur elle dans tout le cheminement de mon intégration. Mes premiers pas se sont donc faits en douceur et en confiance », reconnaît Flora. Les nouveau-venus sont également conviés à une semaine d’intégration animée par Sandra Berrebi, directrice métiers, et Thierry Ouziel, directeur Maisons France. « Le tutoiement y était de rigueur, car il n’y a vraiment aucune barrière avec les gens du siège, se souvient l’audioprothésiste niçoise. Bien sûr, Sandra est ma supérieure mais elle est très à l’écoute et très accessible, comme tous. On peut l’appeler, lui envoyer un mail, elle est vraiment très bienveillante ».

 

 

UN MAÎTRE-MOT : LA CONFIANCE

 

Pour Flora, travailler au sein d’Acuitis, c’est finalement se sentir un peu comme une indépendante, puisque l’enseigne accorde une très grande confiance à ses collaborateurs. Le siège n’hésite d’ailleurs pas à consulter sur les politiques commerciales sur le terrain pour imaginer par exemple, à partir des retours clients, quelles améliorations pourraient être apportées sur les prix, les garanties proposées, etc. « Nous nous sentons vraiment écoutés mais je dirais surtout qu’ils nous font confiance, c’est le mot clé, développe la jeune femme. Pour ma part, je me suis toujours sentie très libre et autonome dans ma pratique, tout en sachant que j’étais très bien encadrée, ce qui ôte le sentiment d’insécurité que j’aurais pu avoir si je volais complètement de mes propres ailes. Tout est très rigoureux : les produits et appareils proposés sont de très grande qualité. Là aussi, c’est grâce à Sandra, qui est toujours à la recherche des dernières nouveautés : elle regarde toujours plus loin qu’aujourd’hui ou même demain. Tout cela mis bout à bout fait que j’ai trouvé mon équilibre et que je me sens très bien chez Acuitis ».

LES ATOUTS ACUITIS AU QUOTIDIEN

 

Des formations sont également dispensées tout au long de l’année pour répondre aux évolutions du secteur ou permettre aux audioprothésistes de mettre à jour et perfectionner leur techniques et connaissances. « Nous avons un catalogue de formations dédié mais si nous avons besoin d’être formés sur quelque chose de précis, il suffit d’en parler à Sandra qui organisera une session adéquate. C’est aussi au coeur de l’ADN d’Acuitis : nous devons être des professionnels de santé et aussi de très bons techniciens, à la pointe de ce qui se fait aujourd’hui », détaille Flora. Toutes les maisons de l’enseigne sont équipées des technologies les plus récentes pour le confort de travail des audioprothésistes mais aussi des invités, généralement impressionnés et rassurés par l’aspect « high tech » du matériel
utilisé. C’est aussi pour Acuitis une façon de faire valoir sa différence et de marquer les esprits. Son succès doit beaucoup au bouche-à-oreille de ses
invités qui recommandent ses maisons et ses audioprothésistes. « C’est la raison pour laquelle Acuitis continue de grandir et de se développer : nous nous sommes forgés une réputation par la qualité des services que nous proposons et de notre travail », résume l’audioprothésiste.

Acuitis en quelques chiffres
100 Maisons (77 en France, 9 en Suisse, 7 au Luxembourg, 3 en Angleterre, 2 au Canada, 1 en Italie, 1 en Belgique)
Une famille de 400 personnes
Un chiffre d’affaires qui double
en 6 ans

LE MÉTIER D’AUDIOPROTHÉSISTE MIS À L’HONNEUR

 

Acuitis met aussi un point d’honneur à mettre en avant le professionnalisme de ses audioprothésistes, reconnus en tant que professionnels de l’audition
et non en tant que simples vendeurs d’aides auditives, à l’opposé de pratiques de plus en plus répandues dans les secteur de l’audition. « Nous sommes des professionnels de santé, experts dans le domaine de l’audioprothèse, vus et considérés comme tels par l’enseigne et nos invités. Tout est mis en oeuvre pour que l’on puisse exercer notre profession avec le plus grand respect du code de déontologie. L’éthique est au coeur de nos valeurs et de toutes nos pratiques.
C’est une enseigne profondément juste et soucieuse de ses invités et de ses audioprothésistes.
Je suis fière de faire partie de cette famille et heureuse d’évoluer dans un milieu aussi sain », conclut Flora.