Acuitis - Franchise Optique et Audioprothésiste

Acuitis, une histoire de famille(s)

Si travailler en famille relève parfois du challenge, l’exercice peut aussi être une véritable réussite. Une expérience que nous racontent Antoine Giner et son frère Guillaume, respectivement audioprothésiste et opticien, maîtres de la Maison Acuitis de Valence (26).

L’ouverture en février dernier de la 97e Maison Acuitis par les frères Giner n’est pas passée inaperçue à Valence. “C’est vrai qu’on nous demande souvent où est la camé-ra cachée” s’amuse Antoine, “c’est assez inhabituel de voir deux frères – l’un opticien, l’autre audioprothésiste – travailler ensemble”. Pour l’audioprothésiste de 24 ans et son frère Guillaume, âgé 30 ans, l’idée de s’associer a pourtant toujours été une évidence. “Pour nous, c’était
une démarche tout à fait logique : l’optique et l’audition se marient parfaitement et nous avons tou- jours eu la volonté d’entreprendre.“

Un double ADN : audition et optique

Alors, comment travailler en famille? Pour Antoine, la question ne se pose pas, lui et son frère n’exercent pas le même métier. “Je ne me permettrais pas
de remettre ses choix en question, ni lui les miens“. Il existe en revanche une réelle synergie entre eux : si Antoine appareille un patient qui recherche des lunettes, il l’accompagnera naturellement vers son frère. L’inverse est aussi vrai, Guillaume n’hésitant pas à proposer un dépistage auditif à ses invités optique. “Nous sommes sur la même longueur d’onde. Chacun a son domaine de prédilection et la Maison a un ‘’vrai’’ centre d’audition. J’insiste, ce n’est vraiment pas un corner”. Cette synergie, Marcel Cézar, directeur de la franchise, la revendique : ”cette philosophie est au coeur d’Acuitis et à l’origine de sa création.

Nous ne nous inscrivons pas dans une logique de corners audio mais bien dans un concept global optique et audition, avec une même philosophie partagée par les deux activités dans chacune des Maisons.“ Antoine poursuit : ”Mon métier, c’est l’audioprothèse, et je prends plaisir à travailler dans un Biophone, avec du matériel haut de gamme, dans ma Maison Acuitis. Car ce n’est pas celle de mon frère qui accueille un espace audition, nous y sommes à parts égales.” Un double ADN qui fonctionne puisqu’aujourd’hui Acuitis réalise un quart de son chiffre d’affaires dans l’audioprothèse, la meilleure performance pour une enseigne d’optique.

 

L’esprit de famille

Après avoir été accompagnés tout au long de la création de leur Maison d’optique et d’audition, les frères Giner peuvent toujours compter sur l’esprit de famille à l’origine de la création d’Acuitis par Daniel et Jonathan Abittan qui unit aujourd’hui tous les franchisés. Tous les sujets sont abordés entre ces professionnels qui n’hésitent jamais à s’entraider : ”Si je contacte un collègue, je sais qu’il me répondra en toute franchise car en encourageant le développement d’une nouvelle Maison, il travaille aussi à la croissance de l’enseigne“, résume Antoine. “Acuitis n’est pas qu’une enseigne, il s’agit avant tout de personnes qui appartiennent à une grande famille” conclut-il.

 

Acuitis en quelques chiffres
Plus de 100 Maisons en France, Suisse, Luxembourg, Belgique, Italie, Angleterre et Canada.
Une famille de 400 personnes
Un CA qui double en 6 ans